Envie de tiroirs bien rangés, de calme ,luxe et volupté. Sortir les pulls et les gilets. Trier par couleur..facile, 3 piles:noir, gris, bleu marine et deux "camel" perdus au milieu pour cause de moutonnite aiguë...

Inspection de mes trucs en laine....

Catégorie UN:

Les doudous..ceux que je garde depuis des années , que je porte et reporte pour trainer, par fidélité, par confort, par attachement ...tant pis pour leur relâchement aux bords cotes, pour leur couleur un peu délavée, et leur avachissement.....Il y en bien un ou deux dont j' ai envie de me séparer, parce qu' ils sont très loin de ce que j' ai aimé en eux, boulochent trop , ou me grattent ...mais tant de fils defaits  nous lient..

Catégorie DEUX:

Les passe murailles. Simples , faciles à porter. Tous un peu semblables.Aucun risque pris. Pas de quoi se retourner sur leur passage ni à se relever la nuit pour les admirer. Mais ils sont là, fidèles, souvent  renouvelés, chaque fois semblables. Quand je les porte je me sens transparente et la plupart du temps c'est la couleur qui me convient le mieux.

Catégorie TROIS:

Les coups de cœur. Ceux aux détails improbables.En totale opposition avec la catégorie précédente. Achetés le plus souvent comme un pied de nez  à ce que je suis ou je pense  être. Des perles, des strass, des clous, des manches particulières, un décolleté vaguement plus audacieux. Ceux que je m' oblige à porter avec bonheur comme un défi que je me lance.

Catégorie QUATRE

Les fait mains. Ceux que j' ai tant de plaisir à voir monter le soir rangs après rangs tout en laissant mon cerveau s' envoler ailleurs ,hier ou demain. Je ne les porte pas très souvent, mais il hors de question de me séparer..

Catégorie CINQ:

Les derniers arrivés. Je ne  les quitte pas les premiers jours, les premières semaines, comme si on se connaissait depuis toujours puis le doute s' installe...sont -ils là parce qu' ils me plaisent  ou simplement ai je eu envie de craquer .S ' en suit une période plus ou moins longue de mise à l' écart, de mettre et enlever dans la foulée, de questions existentielles passionnantes..est  il doux , tient il chaud, est ce qu' il me rend gai, est ce qu' il va aller avec ce que je suis ce que je porte, va t il à la longue entrer dans une des catégories du dessus....et puis un jour certains gardent l'  odeur de mon parfum malgré les lavages et les infidélités, alors je les garde dans mon tiroir...les autres je les jette...

une seule écriture plusieurs lectures...



merci Kyra !