Ma seconde fille a quitté la maison, pour aller vivre avec son copain à Aix. Ils ont loué un superbe appartement qui me rend jalouse chaque fois que j' y vais. Plus exactement c'est l' appart avec véranda que l' on voit de leur balcon qui me fait rêver...Lui, je ne le connais pas beaucoup. Cela me fait drole de me dire qu' elle vit avec quelqu' un qui m'est en grande partie inconnu...ça change des autres fois..en meme temps vu le résultat des expériences passées,c'est peut etre pas plus mal ...

 

P1140214

 

La maison s'est donc  vidée de sa dernière habitante (en dehors de nous:-). On se retrouve 2. Je crois que depuis qu' on a eu les enfants ,ça ne nous était pas arrivé. Nous avons vécu depuis longtemps sous la loi des vases communicants. Un ou deux qui partaient, forcement un ou plus qui revenaient...Les séparations, les longs travaux dans leur chez eux, les retours de coloc, les "en attendant", les difficultés, les facilités...bref!

 

Dans la journée , pas beaucoup de changement, toujours du va et vient, la porte d' entrée qui s' ouvre souvent, les téléphones qui sonnent. Mais le soir, la fin de journée arrivant, un grand silence s' installe dans la maison. Et je dois l'avouer.... j' y trouve un certain plaisir. Un certain repos. Je crois que j' en avais besoin. Et je crois que j' en abuse. Aucune envie de sortir, aucune envie de courir...Simplement profiter  ces moments vides et calmes..

 

P1130617

 

Quand  il rentre, les petites choses de la vie reprennent leurs droits...de nouvelles habitudes se créent, de nouvelles conversations...

 

Cet état un peu plus routinier, ces instants  tranquilles, la maison un peu plus simple à vivre et à tenir...Je ne sais si c'est parce que c'est tout récent, si c'est parce que ça m' amuse de jouer à la dame rangée et organisée (oui, bon, n'exagérons pas ! disons mieux organisée;-) , l' alternance entre journée remplie et fin d' après midi solitaire, ou tout simplement parce que je vieillis ...mais je ne trouve rien d' ennuyeux dans ma nouvelle vie. Celà m' etonne un peu, moi qui ai toujours défendu mon fonctionnement survolté et brouillon. Meme si c'est avec étonnement, je suis bien....

 

P1140267-1